Burkina Faso

Le Burkina Faso, littéralement affectueusement appelé « le pays des hommes intègres », compte environ 20 millions d'habitants. C'est un pays enclavé de l'Afrique de l'Ouest ; il est connu pour son caractère national simple et travailleur. Le pays est la cible d’attaques terroristes depuis plusieurs années ce qui a engendré de nombreuses victimes et des milliers de déplacés.

Faits sur le pays

Ouagadougou
Capitale

20 321 378
Population

44%
Population vivant en extreme pauvreté

58,8%
Au-dessus de 15 ans ne sait ni lire ni écrire

182 av 189
Indice de développement humain

Notre mission

2006
Nous avons commencé à travailler ici

59%
Femmes et filles

72%
Moins de 18 ans

5 Partenaires locaux


Résultats sélectionnés (2019):

500 femmes ont suivi une formation en lecture et en écriture

125 nouveaux groupes d'épargne et de crédit ont été créés pour 3279 membres

125 nouveaux centres d'écoles de vitesse ont été ouverts et ont offert une nouvelle chance à l'éducation de 4812 enfants

En savoir plus sur notre mission

Le Burkina Faso est un pays à faible revenu dont les ressources naturelles sont limitées.  Son économie est largement basée sur l'agriculture, qui emploie près de 80 % de la population active.

Environ neuf dixièmes de la population pratiquent l'agriculture de subsistance ou l'élevage. Les conditions économiques difficiles, aggravées par de graves sécheresses intermittentes, ont provoqué une migration considérable des zones rurales vers les zones urbaines au sein du Burkina Faso et vers les pays voisins.

L'insécurité grandissante, en particulier dans le nord, près de la frontière avec le Mali et le Niger, a engendré un déplacement de population importante dans le pays.  En mars 2020 le nombre de déplacé interne s'élevait à environ 765 000.  À cette époque également, plus de 2 000 écoles ont été fermées, une situation qui a privé quelque 300 000 élèves d'une éducation. Les femmes et les enfants sont les plus touches dans ces situations.

Malgré les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies, le Burkina Faso est confronté à de nombreux défis de développement, notamment en matière de santé et d'éducation.  Avec 40,1 % de la population vivant en dessous du seuil national de pauvreté, le taux de scolarisation est l'un des plus faibles d'Afrique, même si le gouvernement consacre une grande partie du budget national à l'éducation.

De plus, l'insécurité liée aux fréquents attentats terroristes depuis 2016 ont créé une crise humanitaire sans précédent.

Au Burkina Faso, nous mettons en œuvre les programmes suivants:

Speed ​​School - notre principal programme éducatif. Conçues au Mali en 2004, les Speed ​​Schools offrent aux enfants non scolarisés, dont au moins la moitié des filles, âgées de 8 à 12 ans, un cours d'apprentissage accéléré de neuf mois qui les rend éligibles pour s'inscrire en 4e année de l'école primaire formelle.

Notre Speed ​​School 2 pour adolescents, la formation professionnelle, l'alphabétisation des adultes et les programmes d'épargne pour le changement offrent aux adolescents non scolarisés et aux femmes analphabètes de nouvelles opportunités éducatives et économiques.


 

Lire la suite: http://hdr.undp.org/en/countries/profiles/BFA